Avantages pour l'exploitation agricole

Lutte contre les plantes adventices

Paraquat est un outil important pour la gestion des adventices. Il permet de lutter contre de nombreuses espèces et peut être utilisé sur la plupart des cultures. Son mode d'action implique qu'il est particulièrement intéressant dans les zones où l'intense utilisation du glyphosate a provoqué, ou menace de provoquer, le développement de mauvaises herbes résistantes à ce dernier.

Des chaumes traités au glyphosate juste avant le semis direct. A gauche du champ un endroit également traité avec paraquat + diuron pour lutter contre les mauvaises herbes résistantes. Etude de cas L'adoption à grande échelle des cultures GM tolérantes au glyphosate a rendu les agriculteurs dépendants de ce produit. Bien que le glyphosate favorise l'adoption des techniques culturales simplifiées à grande échelle, avec tous les avantages de conservation du sol que cela entraîne, on estime désormais qu'au Brésil jusqu'à trois millions d’hectares sont infestés d'adventices résistantes au glyphosate. Cependant, un système de désherbage intégré met en jeu un traitement glyphosate pour le défanage, mais suivi juste avant ou juste après plantation de la culture d'une application d'herbicide à base de paraquat. En savoir plus

 

 

Agit rapidement

Paraquat a une action rapide en toute saison, quelles que soient les conditions : chaudes, sèches, humides, en début de saison ou plus tard. Le paraquat a une tenue à la pluie en 15 - 30 minutes.

Paraquat a une action rapideEtude de cas Au Bengale-Occidental, Inde, l'utilisation du paraquat pour défaner les adventices dans les systèmes de non-labour

Définition

Également connu sous le nom d'agriculture de conservation ou de zéro labour. C'est une façon de cultiver les plantes d'une année à l'autre sans déranger la parcelle par un travail du sol qui utilise des outils montés sur un tracteur.

Documents de références et ressources en ligne

http://www.no-till.com Un portail d’informations en ligne sur le non-labour.
permet aux agriculteurs de repiquer une nouvelle culture de riz après seulement quatre jours par rapport aux 12 jours habituels. Traditionnellement, les champs sont labourés et les agriculteurs doivent attendre que les adventices se décomposent suffisamment pour permettre la mise en culture des terres.
Les symptômes dus à l'action de paraquat apparaissent rapidement, surtout pendant les journées chaudes et ensoleillées, et les pousses d'adventices se dessèchent alors rapidement. Le temps gagné est important même dans les cultures potagères suivantes car une plantation anticipée implique une récolte anticipée et de meilleurs prix. En savoir plus

 

 

Sûr pour les cultures

Paraquat tue les adventices précisément en fournissant un excellent désherbage entre les rangs sans endommager les cultures. Une pulvérisation accidentelle sur les feuilles des plantes cultivées ne causera pas de dégâts sur la plante entière.

Bananeraies au Costa Rica Etude de cas La sélectivité vis-à-vis des cultures est particulièrement importante pour lutter contre les mauvaises herbes dans les bananeraies car le cycle de récoltes suivant dépend d'une nouvelle culture issue de drageons. Ceux-ci pourraient être tués par les herbicides systémiques à large spectre à base de glyphosate. Paraquat peut être utilisé en toute sécurité autour des plants adultes et jeunes sans crainte de dérive accidentelle des embruns de pulvérisation sur l'une ou l'autre génération de plants. En savoir plus

 

 

Permet plusieurs cultures sur une saison

Une fois pulvérisé, le paraquat tue les adventices, puis il s'inactive dans le sol – cela permet de raccourcir les délais et de planter rapidement une autre culture.

Une application de paraquat après la récolte permet d'avoir plusieurs cultures sur une année. Etude de cas Les maraichers de la province de Guandong, Chine, utilisent le paraquat pour cultiver jusqu'à huit cultures par an sur les mêmes parcelles. Après le traitement, les adventices sont éliminées en un ou deux jours et pendant cette période la terre peut être préparée pour la prochaine culture sans attendre. Comme paraquat est complètement inactivé au contact du sol, on peut planter ou semer la culture dès que celui-ci est prêt. Avec les herbicides systémiques, les agriculteurs devraient attendre 10 jours après le traitement avant de commencer à travailler sur la culture suivante. Avec huit cultures par an, cela représenterait 80 jours de pertes de production agricole. En savoir plus

 

 

Protège la fertilité du sol

L'utilisation de paraquat dans les programmes de travail de sol de conservation réduit l'érosion, sauvegardant ainsi sa fertilité.

Le semis direct dans le Middle-West des Etats-Unis Etude de cas Les herbicides non sélectifs sont des composants indispensables de l'agriculture de conservation car les champs ne sont pas labourés pour enfouir les mauvaises herbes, et la végétation défanée, les pailles et les chaumes fournissent une couverture qui protège le sol. Cela permet de minimiser l'érosion, fournit un habitat pour la faune auxiliaire et d'autres animaux sauvages, et un sol non perturbé apporte de plus grandes quantités de matières organiques, éléments clés d'une bonne structure et fertilité du sol. Cependant, les espèces adventices ont développé une résistance

Définition

La capacité transmise génétiquement d'une plante/adventice à survivre à une dose d'herbicide habituellement mortelle pour cette espèce.

Documents de références et ressources en ligne

http://www.weedscience.org/in.asp L’International Survey of Herbicide Resistant Weeds surveille l’évolution des espèces résistantes et évalue leur effet sur l’environnement. Toutes les apparitions confirmées de nouveaux cas sont indiquées sur le site internet.
au glyphosate et dans certaines régions ils obligent les agriculteurs à retourner au labour. Paraquat est une alternative dans les systèmes de travail du sol de conservation.
En savoir plus

 

 

Augmente les rendements

Lutter contre les adventices permet de réduire la compétition avec les cultures pour l'espace, l'eau, la lumière et les éléments nutritifs. La qualité de cultures propres est meilleure et les rendements plus élevés.

L'utilisation de paraquat dans un système de techniques culturales simplifiées améliore le rendement du maïs. Etude de cas Les agriculteurs dans les montagnes du Vietnam peuvent planter les cultures de maïs plus de deux semaines plus tôt en utilisant paraquat dans un système de travail du sol de conservation. La rapidité d'action inégalée du paraquat permet aux agriculteurs de faire face aux conditions météorologiques ou d'avoir des récoltes plus précoces afin d'obtenir de meilleurs prix. Des études ont montré que l'utilisation de paraquat pour le désherbage améliore les rendements de maïs de plus de 50%. Une plantation précoce était cruciale pour de bons rendements – la préparation des parcelles avec l'herbicide glyphosate, qui agit plus lentement, a donné des rendements nettement inférieurs. En savoir plus  

 

 

Réduit les coûts

Le labour et le désherbage manuel sont consommateurs de temps et d'argent. L'utilisation de paraquat permet de réduire le travail du sol, en utilisant les techniques culturales simplifiées où c'est possible, et les exigences en main-d'oeuvre sont moindres.

Etude de cas Au Vietnam, on a comparé les méthodes de culture traditionnelles et les techniques culturales simplifiées en utilisant paraquat pour désherber. Paraquat a été utilisé avant la plantation et ensuite entre les rangs de la culture. Considérablement moins de main-d'oeuvre était nécessaire lors de la plantation de maïs en utilisant les systèmes culturaux à base de paraquat comme démontré dans le tableau ci-dessous. Comme la main-d'oeuvre est le principal intrant pour les productions agricoles, cela a permis de réduire l'ensemble des coûts et fait décoller la rentabilité.  
  Main-d'oeuvre
(jours homme/ha)
 Coûts de production
(millions VND/ha)
 Profit (Pertes)
(millions VND/ha)
Pratiques traditionnelles    220    15.4    (3.0)
Glyphosate    150    13.0     0.8
Paraquat    140    12.8     6.6
En savoir plus

 

 

Permet d'économiser du carburant

Paraquat utilisé simultanément avec les techniques culturales simplifiées lors de la mise en place des plantes cultivées peut réduire l'utilisation de carburant de plus de 30 litres/ha comparé à un travail du sol intensif – cela réduit les émissions de carbone et permet d'économiser l'argent des agriculteurs.

Soya: paraquat économise le carburantEtude de cas Une décomposition du prix du carburant utilisé dans l'Illinois, Etats-Unis, a montré que, malgré le fait que les avantages à utiliser moins de carburant en semis direct soient compensés en partie par le fait qu'on en utilise aussi pour planter et traiter, le maïs en non-labour utilise 14% de carburant en moins et le soja ainsi cultivé 49%. Le livre blanc du Farm Bill de l'USDA en 2007 ‘Énergie et Agriculture’ a indiqué :
“Les dernières décennies, … les agriculteurs ont adoptés les techniques culturales simplifiées sur environ 25 millions d’hectares. En supposant des gains moyens de 33,13 litres/ha en carburant diesel, cela représente une économie de 821 millions litres de diesel par an avec des économies de coûts (pour les agriculteurs) d'environ 500 millions de US dollars par an.”
En savoir plus